En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Le mariage musulman

organisation-mariageComme dans la plupart des grandes religions monothéistes, le mariage musulman célèbre l'union d'un homme et d'une femme dans l'objectif de fonder une famille. Cette valeur est très forte dans la religion musulmane.

Dans les pays du Maghreb où la religion dominante est l'Islam, la famille et ses liens internes est une des valeurs qui cimente la société.

Le mariage musulman, appelé zawaj, est défini par l'islam. Il est cependant bon à savoir que les traditions locales sont fortes dans les pays musulmans et que les cérémonies peuvent être fort différentes d'un pays à l'autre.

Le mariage musulman tel que nous le décrivons sur cette page explique donc le mariage musulman dans ses grandes lignes et de la façon dont il peut être pratiqué en France.

 

Rappelons également que le mariage musulman, comme tous les mariages des autres religions, ne peut être célébré en France qu'après le mariage civil.

Les spécificités du mariage musulman

  • Contrairement à d'autres religions, le mariage musulman n'est pas un sacrement mais un contrat passé entre les futurs époux.
  • Dans le mariage musulman, un musulman peut se marier avec une femme non-musulmane.
  • Dans le mariage musulman, une musulmane ne peut se marier avec une homme non-musulman. Si un tel cas se présente, le mariage musulman sera possible si l'homme se convertit à l'islam. Les enfants de cette union seront musulmans.
  • Le consentement de la femme est obligatoire. Le Coran précise que si la femme garde le silence, cela est considéré comme un consentement (il rejoint par là le dicton "Qui ne dit mot consent").
  • Le futur époux doit payer à sa promise une dot. Celle-ci pourra s'en servir en toute indépendance par rapport à son mari et la conserver en cas de divorce.
  • Dans le mariage musulman la polygamie est possible. Mais elle doit composer avec la législation des pays. En Tunisie ou en Turquie par exemple, la polygamie est interdite.
  • Le divorce est un droit reconnu par l'islam. Il peut être demandé par l'homme ou par la femme.Le remariage musulman est donc possible.
  • Il faudra fournir à l'imam le certificat de mariage civil.

La cérémonie du mariage musulman

organisation-mariageL'islam est très souple pour la cérémonie du mariage musulman car celle-ci peut se dérouler à la mosquée mais également au domicile des futurs mariés ou au domicile des parents.

Le jeune couple pourra rencontrer l'imam quelques temps avant le mariage mais cela n'est pas obligatoire.

La cérémonie de mariage musulman est beaucoup plus simple que chez les catholiques et les juifs et elle demande moins de préparation.

Le mariage musulman sera fait en présence de deux témoins. Pour la mariée il s'agit généralement du père ou d'un oncle ou d'un proche (frère) si le père est décédé.

L'imam commencera la cérémonie en lisant des passages du Coran. C'est le père qui donne sa fille au mari. Puis l'imam présente le mariage et l'engagement des époux, il peut évoquer la dot, et les époux prononcent leurs vœux mutuels. S'ils s'agit du premier mariage de l'épouse, elle devra demander l'accord de son tuteur. Puis l'imam scelle l'union et les deux mariés peuvent échanger leurs alliances.

L'iman remet à la fin de la cérémonie un certificat de mariage.

Nous précisons qu'il s'agit d'un exemple de cérémonie de mariage musulman car comme il a été dit plus haut, le mariage musulman est assez libre en ce qui concerne la forme et est soumis aux coutumes locales de chaque pays.

Et la fête dans le mariage musulman ?

Un mariage, c'est l'occasion de faire une fête conviviale après la cérémonie "officielle". Le mariage musulman n'échappe pas à cette tradition et il est de coutume de faire la fête pendant plusieurs jours, au moins le week-end, pour célébrer le mariage des deux tourtereaux.